Français / English
Grâce a un sous-sol crayeux et a un climat champenois, les raisins développent un caractère unique essentiel au champagne…

L’Origine

C’est l’un des paradoxes champenois : les vignes plantées sur les coteaux aux sols et sous-sols crayeux et pauvres, subissant un climat septentrional alternant influences océaniques et continentales, donnent ici des raisins d’une qualité remarquable par leur extrême finesse. Leur potentiel aromatique délicat et leur grande fraîcheur sont merveilleusement adaptés à l’élaboration de grands vins de Champagne.

 

Les trois éléments principaux – climat, sous-sol, relief – réalisent une alliance unique,  mais la diversité de la nature elle-même crée d’infinies variations qui vont toutes influer sur la typicité future des vins. 

 

C’est dire l’importance pour les Boizel de la connaissance intime de  chaque coteau, de chaque cru (et presque chaque vigneron !)… afin de sélectionner pour la Maison les meilleurs raisins. Ils parcourent tout au long de l’année la Côte des Blancs aux magnifiques Chardonnays (Avize, Chouilly, Oger, Vertus…), la Montagne de Reims, royaume des grands Pinots noirs (Ay ; Mareuil sur Ay, Tauxières, Mailly-Champagne), la Vallée de la Marne où s’exprime pleinement le Pinot meunier (Venteuil, Passy-Grigny, Vendières..) et aussi les meilleurs crus en Pinot noir de l’Aube (Les Riceys).

Les vignes sont méticuleusement entretenues et conduites en « viticulture raisonnée » afin d’être au plus près de la nature.  Les vendanges qui ont lieu cent jours environ après la floraison (45 jours après la nouaison) sont exclusivement manuelles afin de préserver l’intégrité des baies. Pour la même raison, les raisins sont pressés aussitôt dans le village le plus proche des vignes. Pour les Pinots noirs et meuniers, l’absence de toute macération permet d’obtenir un jus « blanc » : en effet la pulpe de ces raisins à peau noire est tout à fait claire comme celle des Chardonnays.

 

En Champagne, les jus obtenus au pressurage sont séparés en « cuvée » et en « taille ». Seule la cuvée, le jus le plus noble, le plus pur et le plus fin, provenant de la pulpe, le cœur du raisin, est retenue pour les cuvées Boizel.

origines_vignes

 

origines_raisin

 

origines_presse