Français / English

Toute notre Edouard & Adèle

  • Édouard & Adèle

    mercredi 10 octobre 2012

    1871 : la société prend le nom de BOIZEL PERE & FILS. Le contrat de famille entre Auguste et son fils Edouard est signé par les deux hommes, mais aussi par Julie, preuve supplémentaire de son association pour moitié avec son mari. Edouard devient le président à trente-deux ans.

     

     Etq crème de Bouzy_1872

     

    A la mort de son père en 1876, Edouard donne son prénom à la Maison. Il a lui aussi épousé une agéenne en 1865, Adèle Camuset, descendante de la Maison Camuset, fondée sous la révolution en 1796. Une cuvée sera d’ailleurs étiquetée pour l’occasion : BOIZEL-CAMUSET, propriétaire de vignes.

     

     

    1872 : Edouard et Adèle apportent leur touche en réduisant les dosages et en élaborant les premiers Bruts de la Maison. A l’époque, les Champagnes se consommaient très sucrés. A la demande des Anglais, ils seront de moins en moins dosés. Les découvertes  de Pasteur et Chaptal permettent enfin une plus grande régularité dans les vinifications. 

     

     

    Toujours plus soucieux de perfection, Edouard millésime les très grandes années : certaines dorment encore au plus profond des caves Boizel, dans les niches du « Trésor ».

     

     

    Ce caveau oenothèque renferme et protège les archives « liquides » de la Maison dont 11 bouteilles de 1834, les premiers vins élaborés par Auguste et Julie. S’y trouvent certains des millésimes les plus célèbres du 19ème et du 20ème siècle : 1870, 1893, 1900, 1929, 1945 (dont les bouteilles sont bleues à cause des restrictions de la fin de la guerre), 1959, 1961 etc.

     

     

    1887 : signature du premier contrat avec la fameuse société anglaise Hedges & Butler, une très importante maison de vins londonienne fondée en 1667 et aussi une grande famille avec laquelle les liens amicaux vont perdurer au fil des générations et jusqu’à aujourd’hui. Edouard leur accorde l’exclusivité de la distribution des cuvées Boizel pour tout le Royaume-Uni. En 1987, le centenaire de ces liens sera célébré avec faste à Londres, l’occasion de déguster avec  émotion quelques bouteilles du Trésor ! 

     

     

    1910 : passage de la comète de Halley, qui va inspirer de nombreuses armoiries du Champagne. Et aussi… un graveur anonyme qui taillera dans la craie tendre des caves Boizel la date de l’événement et une comète joliment stylisée qui veille sur le Trésor…

     

    edouard_adele_comete

     

    edouard_adele_ballon